www.mairie-lelamentin.com > « Danmyé Sanmdi Glorya an XV » samedi 7 avril

Entrez un mot-clé
Rechercher
Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

C'est la 14ème édition du Danmyé Sanmdi Glorya organisé par l'Office de la Culture du Lamentin. Au programme, une conférence-débat ce jeudi 5 avril dans le hall de l'hôtel de ville à partir de 19 heures et le traditionnel « danmyé » samedi 7 avril sous le marché couvert du bourg. Cette année, le thème retenu est « Martinique/Chine : danmyé - shou bo » « Honneur au maître danmyé Yéyé Oranger ». Un thème qui met à l'honneur les danses traditionnelles chinoises et un maitre du danmyé.

Cette 14ème édition Danmyé Sanmdi Glorya vient apporter une nouvelle pierre à l'édifice de la mise en valeur des arts patrimoniaux de la Martinique. Une démarche qui figure avec cet événement en bonne place dans la politique culturelle de l'Office de la Culture du Lamentin.
C'est aussi la rencontre de notre Danmyé, de ceux qui le font vivre et de ceux qui l'apprécient avec d'autres danses de combat du monde.
Ainsi, le Danmyé Sanmdi Glorya du Lamentin a déjà accueilli la « Capoeira Malé » du Brésil, le « Jé Baton et Sabre » d'Haïti, le « Palo Monté » de Cuba, les « danses guerrières » de la Nouvelle Calédonie, le « kaïdja » du Bénin, le « Asuwa Amérindien » des amérindiens de Guyane et du Surinam, le « Kalaripayat » du Nord de l'Inde et le «Moring » de la Réunion.
L'an dernier, c'était le « bènadin » et le « mayolè », danses de luttes de la Guadeloupe, ainsi que le « coumanti » de l'ethnie boni des « bushiningé » de Guyane. Pour 2012, le thème retenu est « Martinique/Chine : danmyé - shou bo » et « Honneur au maître danmyé Yéyé Oranger ».

Conférence débat autour du « shou bo »

Art martial chinois à part entière, le Shou Bo, signifie littéralement « combat à mains nues » (sh%u01D2u « main » et bó « combat »). Plusieurs anciens écrits chinois font référence à cette forme de combat. Les historiens identifient les premières traces de sa pratique vers le IIIème siècle avant Jésus Christ, sous la dynastie Qin (221-206 avant J Jésus Christ). Cette forme de combat se caractérise par l'utilisation connexe de différentes techniques (percussions via l'usage des poings et des pieds, préhensions grâce à des combinaisons de saisies et de projections diverses).
Afin de faire découvrir le « shou bo », une délégation au sein de la laquelle se trouve deux lutteurs est actuellement en Martinique. Le premier moment de découverte avec eux sera la conférence débat ce jeudi 5 avril à partir de 19h à la médiathèque. Avec le conteur Dédé Duguet en maître de cérémonie, plusieurs intervenants viendront nourrir la discussion sur les thèmes suivants. Il s'agit de :
- Malik Duranty, sociologue sur « les chinois de Martinique »,
- Jean-Luc Domenach, chercheur Sciences Po, spécialiste de la Chine sur « la Chine au présent »,
- José Jovignac, directeur, formateur de l'école Shen Caraibe sur « la médecine chinoise »,
- Maître Yuan Zumou, expert en lutte traditionnelle chinoise sur « Shou Bo, la lutte ancestrale »,
- Hsiang-Lan Liu, artiste peintre, professeur au musée d'Art Asiatique sur « l'Art de la Calligraphie »,
- Etienne Jean-Baptiste, ethnomusicologue sur « Mizik Danmyé, l'Appel au Combat »,
- David Lee, Association Chinois de Martinique,
- Lina Ho Hio Hen, Association Ho Hio Hen.

Danmyé au marché et en décentralisation

Après ce débat, la découverte du « shou bo » se pousuivra ce samedi Glorya 7 avril sous la marché couvert du bourg qui sera transformé en temple du danmyé. En plus de la demonstration des invités sur les luttes traditionnelles chinoises, un homage sera rendu au « mèt danmyé » Yéyé Oranger. Un hommage qui viendra saluer la passion qu'il a choisi de mettre depuis longtemps au service de cet art du terroir martiniquais.
Deux autres rendez-vous sont à noter dans la matinée de ce ce samedi 7 avril. Il s'agit d'un échange de pratique entre les « danmyétè » et les combattants de Shou Bo à partir de 9h au centre culturel de Basse-Gondeau avec l'association Sa Ki Ta Nou. Autre rendez-vous, celle de la rencontre entre le hip-hip et le danmyé à partir de 10h au centre culturel du bourg.
Ce 14ème Danmyé Sanmdi Glorya ne s'achèvera pas là pour autant. En effet, depuis deux ans, il a pris une tournure à l'échelle de la Martinique. En effet, entre le 8 et le 12 avril, cela se passera en decentralization au Francois, au Prëcheur, au Lorrain et au Diamant.
Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009