www.mairie-lelamentin.com > Morne Pitault, carrefour de l’emploi

Entrez un mot-clé
Rechercher

Vos demandes d'actes d'état civi

Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

Service public
 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Morne Pitault, carrefour de l'emploi

La municipalité du Lamentin a organisé le jeudi 1er décembre la première édition de l'opération de proximité « Morne Pitault en emploi » au centre culturel de Petit Bambou. Une opération qui avait pour but la mobilisation de l'information et des moyens à l'attention des demandeurs d'emploi et de formation.


Quoi de mieux comme cadre pour une action de proximité dans un quartier rural qu'un site de rassemblement intergénérationnel comme le centre culturel de Petit Bambou...
Une fois le décor dressé, l'ambition de l'opération « Morne Pitault en emploi » organisé hier matin le jeudi 1er décembre par la Ville du Lamentin était de rapprocher les techniciens de l'insertion professionnelle des publics justement en attente d'intégration professionnelle.
« Morne Pitault en emploi » a permis à ceux qui ont pris le temps de se déplacer d'avoir accès à des offres d'emplois des partenaires Inser' Plus, AB Stratégie, Traparinter, Inser 2000, Placidom et Pôle Emploi. Ils ont également pu avoir accès aux dispositifs d'emploi et de formation des partenaires institutionnels comme la MILCEM, la CACEM et le RSMA.
Ainsi, près d'une centaine de jeunes des alentours sont venus à la recherche d'une solution pérenne ou intermédiaire pour leur avenir professionnel, accueillis et orientés par les élus du quartier Mylène Charlotte et Jeanne Louis-Zabeth. L'opération a été un franc succès de par son organisation, mais aussi l'affluence et le regain d'intérêt ressenti auprès des participants. Le Maire Pierre Samot s'est également déplacé afin de féliciter l'initiative et saluer les partenaires qui ont joué le jeu.
D'autant plus que cette fois, c'est le monde de l'insertion professionnelle qui s'est déplacé vers les demandeurs d'emploi, alors qu'habituellement, c'est l'inverse...
Un bilan et des résultats sont maintenant à sortir de cette expérience afin que tous les partenaires, élus et services présents, puissent se concerter pour la suite à lui donner... En effet, participants et partenaires sont favorables au fait qu'elle soit réitérer et ainsi pérenniser sur le territoire du Lamentin. A suivre...

Leurs avis

Raffin Melissa, 29 ans

« Je suis ravie de l'organisation de cette manifestation qui a attiré beaucoup de monde. J'ai été très bien accueillie par les partenaires sur place et particulièrement Inser' Plus qui m'a conseillé et orienté vers les choix professionnels qui me correspondent. Je resterais en contact avec eux. En ce moment, je suis dans le domaine de la restauration, mais je vais terminer mon CAP petite enfance, car c'est un secteur qui a beaucoup d'avenir. C'est dans ce sens que j'ai été encouragée. Je vois maintenant mieux dans quelle voie je dois me diriger pour assurer mon avenir. Je demande à la municipalité de continuer à suivre les jeunes et de les aider à trouver leur vocation. »

Raymond Pédro, 35 ans
« C'est une opération qui a vraiment du mérite et qui devrait être organisée plus régulièrement. Compte-tenu du nombre de personnes et vu le petit quartier, c'est une très bonne chose et on aimerait que cela aboutisse à des emplois concrets. J'attends bien évidement une embauche au mieux, au pire une formation rémunérée. J'encourage la municipalité à multiplier ce genre de manifestations et d'assurer leur suivi. »

Mylène Charlotte, élue du Morne Pitault
« L'opération pour une première a été très positive, tant au niveau des demandeurs d'emploi que des partenaires. Nous avons reçu plus d'une centaine de participants qui ont été très satisfaits de l'accueil et des conseils obtenus à cette occasion. D'ailleurs, ils demandent que l'opération soit réitérée. Ils ont même proposé une opération de job-dating. Ce type d'initiative va certainement se réitérer à travers des ateliers de confection de CV ou encore savoir comment s'habiller et se vendre afin de suivre ceux qui n'auraient pas obtenu satisfaction afin qu'ils puissent trouver un emploi définitif avec l'aide du service insertion de la ville. Ainsi, des statistiques seront faites, un bilan en ressortira pour tirer les conclusions d'une telle opération afin de trouver des solutions aux problèmes que certains participants auraient rencontré lors de leur recherche d'emploi. C'est une action qui sera suivie de près, car notre permier objectif est de réduire le nombre de demandeurs d'emplois au Morne Pitault où nous sommes et au Lamentin d'une manière générale. »

Georges Lagier, responsable MILCEM du Lamentin
« C'est une très bonne initiative qui rentre dans la dynamique que nous voulons mettre en place avec la présence de la mission locale dans les quartiers reculés par rapport à l'antenne qui se trouve au 49 rue des Barrières. C'est un point de réflexion pour savoir comment se rapprocher de ces milieux ruraux.
J'ai été agréablement surpris de voir que le public a répondu présent. C'est important de voir qu'il y a une demande qui vient de la population et nous ne pouvons pas rester insensible à cela. Nous pouvons dire qu'un bon nombre de contact a été pris avec des jeunes et que nous ferons le point avec les services municipaux qui ont en charge cette opération pour assurer le suivi. Notre objectif est vraiment de faire rentrer dans l'esprit des administrés le rôle que peut avoir la mission locale dans leur parcours professionnel et ce par une communication comme nous le faisons aujourd'hui dans les centres culturels. »

Lisa Sillon, chef de projet emploi à la MILCEM
« Je suis chargée de coordonner les équipes qui organisent les manifestations sur l'emploi, la relation entreprise, la prospection d'offre d'emploi pour les jeunes qui ont entre 16 et 25 ans. Je suis aussi chérgée de coordonner le dispositif garantie jeune qui existe en Martinique depuis 2015. Je suis particulièrement satisfaite de participer à cette manifestation. Notre objectif est de faciliter la transmission d'information sur le rôle que joue notre structure et de susciter chez les jeunes ce réflexe de se tourner vers des organismes comme le nôtre qui sont là pour aider et orienter. Notre objectif est complètement atteint, car dès demain certains iront s'inscrire à la mission locale ou revoir leur conseiller. Ils ont obtenu certaines informations qu'ils n'auraient pas pu avoir si nous nous n'étions pas déplacés ici. Et puis s'il faut ajouter d'autres jeunes aux 500 qui ont déjà intégré le dispositif cette année, le pari est gagné pour nous. Nous faisons face à une jeunesse le plus souvent diplômée ayant beaucoup de talent, mais découragée par la rudesse et l'étroitesse de l'offre d'emploi. On arrive à les accrocher avec ce type de manifestation et faire de façon à ce qu'ils trouvent une solution pour sortir de la situation difficile dans laquelle ils se trouvent. Nous travaillons donc de façon très étroite avec la mairie et l'encourageons à continuer dans ce sens. »

François Floridor, responsable bureau information RSMA
« C'est une très bonne initiative. Cette opération a été très bien organisée, surtout par rapport au lieu décentralisé qui fait que l'emploi va vers le demandeur. L'affluence a été bonne. Nous avons pu remplir de nombreuses fiches de contact qui permettra au RSMA de faire son recrutement en 2017. Chaque mois, nous avons besoin de 110 jeunes. Donc, une opération comme celle-ci ne peut être que bénéfique autant pour les jeunes que pour nous. »

Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009